Printemps des Poètes
d'Andernos-les-Bains

8  >  1 4  M A R S   2 0 1 0
affiche
Qui aurait cru qu'ils soient si nombreux les poètes d'Andernos-les-Bains ?
Poètes en herbe, poètes chenus, déclamant, récitant, chantant,
des bouts rimés sagement alignés ou des vers libres comme le vent...
Quelle fête populaire ils ont faite là !
Si les salons d'Ignota en ont connu de pareille, c'est plus que de mémoire d'homme !
Puis, la Maison Louis David ayant fermé ses volets, ses lambris retournent au silence, chacun vaque à de routinières occupations...
Restera-t-il en ces têtes bien remplies une once de la poésie cueillie
au cours du troisième Printemps des Poètes d'Andernos ?
Une stance sonnera-t-elle encore parfois en quelque tête rêveuse ?
Nous n'en doutons pas et c'est pourquoi, nous remercions ici
enfants, parents, enseignants qui ont fait vivre cette célébration.

Journée de la Femme

Marie-Christine Labourie

Marcelle Delpastre

Passeurs de Poèmes

Atelier d'improvisation
poétique orale

jeunes poètes

Femmes du Monde

Poètes sans Frontières

Exposition

Le grand récital des "petits"

Adeline Moreau

Nadia Bourgeois

Isabelle Loubère


retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

jeune public

Femmes du Monde montage
Organisant le Printemps des Poètes d'Andernos-les-Bains, l'Université Populaire du Bassin d'Arcachon tient, comme toujours, pour des savoirs construits dans la pratique.
Ainsi, dès avant l'hiver ses bénévoles "passeurs de poèmes" ont été reçus dans une vingtaine de classes des établissements scolaires de la ville.
Aux élèves, ils ont expliqué le thème national 2010 Couleur Femme et présenté l'ouvrage de Titouan Lamazou Femmes du Monde en le proposant comme fil conducteur des créations attendues.
Réalisées en accord avec l'artiste-voyageur-au-long-cours, ces créations graphiques et poétiques constitueront le fond de l'exposition-spectacle considéré comme temps fort de l'événement.
Public de l'expo

retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Journée mondiale de la Femme
Marie-Christine Labourie La Journée Mondiale de la Femme coïncidant avec l'ouverture du Printemps des Poètes d'Andernos-les-Bains, Charlotte Tornier, élève infirmière, vient parler du stage qu'elle a fait récemment dans un village du Sahel.
Avec beaucoup de naturel, Charlotte nous fait partager son admiration pour les villageoises. Au poids d'une société qui peine à évoluer s'ajoute le drame de la désertification, mais pour ces "mères courage" l'espoir reste de mise.
Les mots et les photos de Charlotte sont témoignage autant qu'hommage aux "Maliennes malines". Le public, certes peu nombreux, ne se prive pas de questionner et un débat spontané clot cette présentation.
Malienne
Marie-Christine Labourie
 

En soirée, le tour de chant de Marie-Christine Labourie charme un public venu en nombre.
Mêlant Baudelaire à ses propres textes et musique, l'artiste se montre en pleine possession de ses multiples talents et elle conclut : «Ce ne sont que mots de poètes; peut être a-t-on peur de ces mots là, tout simplement. Tant pis ils ont déjà pris leur envol !».

 
Mali

retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Poètes sans Frontières

Amies de Segorbe

Une des innovations marquante du Printemps des Poètes d'Andernos-les-Bains 2010 est la participation des comités de jumelage et cours de langues étrangères de Segorbe (Espagne), Nussloch (Allemagne) et Largs (Ecosse).
Des poèmes de chacun de ces pays, ont été choisis puis traduits par les linguistes bénévoles, avant d'être dits sur scène dans les langues d'origine et en français.
Ainsi, un public nombreux et attentif pu découvrir quelques oeuvres de Lena Rafalczyk (Allemagne), Jenny Joseph (Angleterre), John Tyre (Ecosse) et Vicèn Gil (Espagne).
Quelle frontière eut pu résister à tant d'allant poétique ?
Amies de Nussloch
Amies de Lags


Michel ducomImprovisation
poétique orale

Pendant l'atelier d'improvisation poétique orale mené par Michel Ducom du GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle) les participants libérent de fécondes paroles, et se découvrent des capacités créatrices habituellement enfouies au fond d'eux-même.

Passeurs de Poèmes
Sur le marché public, autour du stand du bouquiniste, les bénévoles du Printemps des Poètes d'Andernos-les Bains distribuent aux chalands des feuillets de vives couleurs sur lesquels on lit des poèmes exclusivement féminins.
Ce vendredi est un jour d'appel aux urnes : les Passeurs de Poèmes eux aussi font campagne ...

retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Marcelle Delpastre

Marcelle Delpastre

Découvrir l'oeuvre de la paysanne et poète Marcelle Delpastre n'est pas chose simple !
La classe de 5èmeD du collège André Lahaye s'y est pourtant risquée et bien lui en a pris, car ce travail s'avère ponctué d'une belle coïncidence quand une élèves apprend de sa propre grand-mère que celle-ci avait été l'amie de la poète !
Par ailleurs (et sans consultation), l'atelier d'expression poétique mené pour des adultes par la comédienne Isabelle Loubère (Compagnie du Parler Noir) porte sur l'oeuvre de Marcelle Delpastre pour une représentation prévue à la fin de semaine.

En attendant, les scolaires montrent leur travail par une pléiade de lectures publiques. La grand-mère amie de Marcelle Delpastre les rejoint pour un témoignage empreint des couleurs de la vie, ce qui rend le spectacle plus émouvant encore : les lambris de la maison Louis David résonneront longtemps des vibrants accents de l'Ode à la Terre de "La Marcelle", dite en langue d'oc et en français.

Je suis là debout. Je chante de même.
Pour cette terre, comme si la terre chantait avec ma voix.
Si j’étais la voix de la terre.
Mais chanterais-je toute la nuit, et tout le jour,
combien plus se chante elle-même la terre !
Dans la voix de l’oiseau,
La lumière du vent, la moindre de ces herbes qui germe ou qui fleurit,
chaque grain de poussière qui danse...
Et le poème n’en finit pas...

LLecture Marcelle Delpastre

retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Femmes du Monde

Exposition

Expo des maternelles

 

 

Pendant trois jours, sous les cimaises séculaires des trois salles de la Maison Louis David, l'exposition de quelques 365 productions concrétisant le travail des scolaires offre à leurs parents, à leurs amis (et à quelques touristes) la joie de parcourir les sentiers poétiques tracés par les enfants, et d'y découvrir parfois des talents insoupçonnés.



Le grand récital des "petits"
Sur le podium, les classes se succèdent tout un après-midi pour lire les textes produits par leurs élèves devant un public nombreux et parfaitement attentif.
Parmi les récitants, pas de vedettariat, mais une ambiance véritablement "bonne enfant" : simplement, on descend de scène avec le bonheur d'avoir osé, devant une salle si comble que l'élu municipal doit se contenter de suivre le spectacle depuis le hall d'entrée !
Les "Cantiques" de Marcelle Delpastre récités par des élèves de 6ème menés par Philippe Geneste font vibrer l'assistance, et la beauté des textes n'est pas seule en cause !
Les fiers sourires, les attitudes assurées et attentives des enfants, l'émotion visible des parents, sont la plus belle des récompenses pour les bénévoles organisateurs et les enseignants complices !
un public attentif

retour en haut de page

Adeline Moreau

Adeline Moreau

Le tour de chant d'Adeline Moreau, auteur compositrice et interprète, accompagnée au violoncelle par Raphaële Murer, séduit le public.
Ses textes, grâcieux et élégants sont à la fois secrets et explicites, espiègles et graves. Ses mélodies sont simples, mais d'un travail subtil. L'interprétation enjouée, la complicité des deux musiciennes rend la prestation plus chaleureuse encore. Le public qui, pour la plus grande part, découvre cette artiste, est sous le charme : ses bravi le disent avec ardeur.
Adeline moreau

retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Nadia Bourgeois

Cinglantes, pertinentes, drôles, la série de saynètes "Mots de Femmes" de Nadia Bourgeois et les interprètes, amateurs bénévoles de l'Université Populaire du Bassin d'Arcachon, déclenchent les rires des familles revenues nombreuses ce samedi après-midi.
Saynettes nadia Bourgeois
En hommage au thème «Couleur Femme», Nadia Bourgeois la poète donne lecture du texte ci-après, un acte de foi et un témoignage de son talent.

COULEUR FEMME

Je suis un champ fertile où pousse le soleil,
La matrice féconde, arrondie des semences
De sa descendance.
Je suis vert amazone, souffle de l’univers,
Fleuve à croupe ondulante, qui irrigue les vaisseaux
De notre terre mère.
Je suis terre d’Afrique, rouge d’avoir trop saigné,
Qui craque sous le pas fatigué de l’enfant dépouillé.
Terre de Sienne, terre d’ombre brûlée, sur tous les territoires
Où la faim et la soif n’ont pu être apaisées.
Je suis ce sein blanc lourd, tout chargé de promesses,
Tendu à cette main qui le presse de nourrir l’humanité toute entière.
Je suis rose sari, l’Indienne au poing levé,
Pour vaincre l’oppresseur et venger l’opprimé.
Je suis bleu capricieux et gris changeant,
Comme un ciel sans nuage, qui vire soudain à l’orage.
Je suis ce voile noir au dessus de ta tête,
Qui donne la même silhouette aux hommes et aux bêtes,
Pour que justice soit faite.
Je suis jaune d’Asie, bouton de printemps qui bourgeonne à la vie.
Je suis les droits de l’homme et l’envers de la guerre.
Citoyenne du monde,
Que je sois blanche ou jaune, rouge ou noire,
Qu’importe !
Je suis de toutes les couleurs,
Car je suis couleur femme.

Nadia BOURGEOIS


retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Chants de Marins

Groupe David Allegre

Pour clore une journée bien remplie, rien de tel qu'une bordée de chants de marins. Le groupe vocal de l'association de sauvegarde du patrimoine maritime, David Allègre, si emploit gaillardement. L'ambiance est si chaleureuse que la violoncelliste Raphaele Murer reprend son instrument pour accompagner violon, guitare et accordéon.
Raphaele Murer

retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Isabelle Loubère

Dimanche 14 mars, dernier jour de cette semaine vouée à la poésie, l'exposition attire encore de nombreux visiteurs.
En début d'après-midi, Isabelle Loubère déclame pour eux, en français et en occitan (ou limousi), des extraits de l'œuvre de Marcelle Delpastre choisis par les stagiaires qui, ensuite, mettent en scène les textes réalisés pendant le stage.

Enfin La Roue Soleil, association nouvellement créée, se fait connaître par un spectacle poético-théâtral qu'interprétent Marie Gemeaux et Eddie H'Midou.

Ainsi se termine l'édition 2010 du Printemps des Poètes d'Andernos-les-Bains

retour en page d'accueil retour aux archives retour en haut de page

Printemps des Poètes RETOUR Andernos-les-Bains CG33
Le Printemps des Poètes d'Andernos-les-Bains
est organisé par l’Université Populaire du Bassin d’Arcachon
en partenariat avec la Ville d’Andernos-les Bains, le Conseil Général,
l’Association Animations Artisanat à Andernos-les-Bains,
et l’Association Nationale du Printemps des Poètes

Université Populaire du Bassin d'Arcachon & Val de l'Eyre
76, bd. Charles de Gaulle - 33138 LANTON - France